Kitty

Je suis le maître de mon destin, je suis le capitaine de mon âme !

10 juillet, 2012

Juste un article pour dire….

Classé dans : Réflexions — loue254 @ 22:47

Qu’il y en a marre de ces imbéciles heureux qui ne pensent à rien d’autre qu’à leur propre bonheur, sans s’apercevoir qu’autour d’eux tout s’écroule, littéralement, réellement. Tout.

A tous ceux qui vivent enfermés dans leur boule de cristal, à tous ceux qui vivent cloîtrés dans leur monde exigu, ceux qui n’ouvrent jamais les yeux et préfèrent se voiler la face, à tous ceux qui se fichent éperdument de nos sentiments, à tous ceux qui oublient totalement les choses qu’on leur raconte, à tous ceux qui ne s’intéressent que superficiellement aux personnes qu’ils prétendent aimer….

J’abhorre ces êtres dotés d’un manque total de savoir vivre et de compassion, ces personnes qui se mettent en avant et laissent gentiment les autres s’effacer à leur profit, pour leur permettre d’occuper ainsi en permanence le devant de la scène. Je hais, ces individus égocentriques et fiers de l’être qui assument quelquefois cette existence incomplète et vide car aucun enrichissement extérieur ne vient compléter leur statut d’être humain.

Je voudrais pour une fois être entendue, écoutée, pleinement, pas partiellement. Je veux rencontrer une oreille attentive et compréhensive au moins autant que je le suis. Je voudrais que ma vie change, et ressentir ce changement, ne plus être entourée de gens centrés sur leur petite personne, et qui se préoccupent uniquement de leur nombril comme si leur existence suffisait à elle seule à justifier le tournoiement continu de la Terre sur elle même et le maintien de la vie.

J’ai horreur de parler sans obtenir de réponse en retour comme si ma longue tirade ne méritait rien de plus qu’un hochement de tête, un assentiment négligeable devant le peu de profondeur que ce genre de réaction exprime face à un discours bien mené, parfois longtemps préparé….

Je n’en peux plus, j’explose, de me dévouer aux autres corps et âme, de tout donner dans chacune de mes actions, d’aider sans attendre de retour, sans compter, de croire et d’espérer sans relâche pour finalement me retrouver déçue et achevée, mise plus bas que terre car ayant enfin pris conscience des limites de cet espoir trop grand, de cette pleine confiance que je place dans chacun de mes proches, dans chaque personne que je côtoie.

Quotidiennement donc, je suis déçue car j’attends trop de l’humain, je place tous mes espoirs dans un si petit être, si fragile quand on y pense, dont la vie ne tient qu’à un fil,un coup de vent peut l’emporter, un coup de vent peut tout briser…

Conclusion:

Je devrais calmer mes ardeurs, réfréner mes rêves mais je suis une grande rêveuse, tempérer cette attitude sera loin d’être une sinécure, je pense toutefois que la vie est un rêve, cesser de rêver, ce serait donc mourir et dire bonjour à la mort signifierait quitter la vie. Cependant, si la vie n’est qu’illusion, se réveiller par le sommeil profond qui relève de la mort humaine constitue donc une porte ouverte sur la vérité universelle… A méditer….

Laisser un commentaire

 

Souvenirs du PIJ de Thuir |
pourapprendrelefrancais |
pokemonhistory10 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | benjamindur
| lapincretin
| Les CM2 de Jean Macé